Témoignages et liens

Témoignages

Cette rubrique donne la parole à des personnes qui ont suivi soit les formations, soit un accompagnement en Santé Humaniste©. Leurs témoignages reflètent la grande diversité des apprenants de l’Institut, la profondeur des questions abordées et l’efficacité de l’approche AMA pour se relier à soi et aux autres, en conscience et avec justesse.

Clara G.

En fin de formation "Accompagnement émotionnel"

« Qu’on monte sur nos crêtes ou qu’on descende dans nos profondeurs lors d’une séance, l’accompagnement en Santé Humaniste pour moi est à l’image d’un puissant tressage, vieux de toutes les sagesses du monde, aussi vieux que les serpents d’ADN, entremêlant pour sa solidité des fils de Simplicité, d’Humilité, de Non-jugement, d’Accueil inconditionnel du vivant en l’autre.

Choisir la posture d’accompagnant en Santé Humaniste, c’est être cette corde, que l’Autre veut bien attraper pour descendre dans ses profondeurs. Une petite corde, toute simple, discrète, un fil ténu dans l’immensité de nos cavernes… l’Autre s’y avance, parce qu’il y est appelé, qu’il le sent, qu’il le choisit, que quelque chose l’appelle plus fortement que ses peurs et ses tourments. « L’Autre face à son antre ». « Vas y, vas te rencontrer » lui murmure t-on doucement… il choisit ses pas, et nous, petite corde qui le rassurons, nous lui demandons avec simplicité comment c’est d’être dans cette grotte, comment c’est autours de lui, qu’y a t-il là-bas en haut sur la gauche ? Oh ! Un diamant ? Une araignée ? Un mot ? Une texture étrange ? As-tu envie de toucher ? D’aller voir ?… Avec une douceur aimante, pure, nous lui proposons d’aller tout goûter, tout regarder, tout sentir tout entendre, tout accueillir en lui… nous nous faisons petit à coté de lui pour que son univers lui apparaisse dans toutes ses dimensions..

Un petit bout de corde, de rien du tout…mais sans elle… sans elle, je serais bien en peine, moi, allongée sur une table, d’aller, confiante, à la découverte de ma grotte Chauvet ! Est-ce une étape ? Est il possible, souhaitable, de le faire seul à un moment donné ? Je ne sais pas et je me pose souvent la question : il semblerait que celui qui m’accompagne, me « branche tout à coup » sur la bonne galerie, celle où se trouve le monstre qui était sous mon lit la nuit dernière ! Et il me semble bien que le phénomène soit le même lorsque je suis moi-même le bout de corde pour un explorateur de l’intérieur.. Pourquoi ? Ne pouvons-nous pas nous même nous sonder, identifier la « couche » et mettre un pied devant l’autre ? Est-ce là justement la substantifique moelle de la relation à l’autre ? Simplement nous brancher les uns les autres, par l’attention que nous nous portons, sans rien craindre ni espérer, sur nos vérités les plus intimes ?

Ce que je trouve beau, c’est que contrairement à d’autres approches plus « classiques », « reconnues par le système », le héros en Santé Humaniste, c’est la personne allongée sur la table, pas le thérapeute. C’est elle qui se lance tel un Indiana Johnes, à la découverte de sa jungle intérieure, c’est elle qui s’arme de courage pour faire face, ressentir, verbaliser face à un « qui » sensible, ce qui est le plus important du monde à exprimer à ce moment là, quitte à aller chercher les mots au fin fond de son univers interne ou d’un milieu hostile !… Le thérapeute devient une sorte de « second », un commis de cuisine qui demande naïvement si c’est vraiment ok que ça sente le cramé, ou que des souris se servent dans le plat.. Les secrets du « chef », allongé sur la table, sont innombrables, toujours capables de nous surprendre : tout peut arriver, et mieux vaut ne pas compter sur ce que l’on connaît déjà ou que l’on croit savoir : les réponses du chef sont toujours unique, et le nom d’un ingrédient prononcé l’air de rien peut contenir à lui tout seul un monde de saveurs et d’histoires… »

Céline T.

Praticienne en Santé Humaniste© formé en Accompagnement émotionnel et Périnatalité

Cette journée d’observation avec Martine a été pour moi très intéressante à 2 niveaux :

D’abord sur ma motivation car cela a confirmé que je voulais vraiment me consacrer pleinement à la Santé Humaniste©.

Ensuite sur le plan pratique cela permet de bien recadrer le déroulé d’une consultation. Le fait de voir différents cas est intéressant car les patients ont leur manière d’exposer leur problème et ce stage nous montre comment Martine réponds à chaque problématique.

Le plus de cette journée est que cela résume une partie de notre enseignement AMA, cela fait une sorte de synthèse. À mon avis, on peut l’aborder de 2 manières : soit comme je l’ai fait lorsque l’on a décroché, soit pour se remettre en mémoire les fondamentaux.

Ce qui m’a aidé, ce sont les formules employées pour l’anamnèse et pendant la consultations. Et puis je me suis aperçue que le cursus de base était indispensable. J’avais tendance à vouloir amener la personne trop vite en émotionnel sans accorder assez de temps au physique.

Pour finir, revenir à l’institut est toujours agréable et permet de se recharger.

Merci pour cette organisation.

Céline.

Anne-Laure L.

A l'issue de la formation Cycle 1, avant de démarrer le Cycle 2

Véronique

Petit miracle en Santé Humaniste...

La naissance de Marjolaine s’est très bien passée, tout comme je l’avais programmée, en conscience : née rapidement sur la musique de Michel Pépé, sans péridurale. Tout le contraire de Jeanne, ma fille aînée, pour qui je n’étais pas encore ouverte à cette approche. Les premiers jours ont également été très beaux. Marjolaine m’englobait toute entière d’une présence douce et paisible, sereine. Mon allaitement s’est alors fait quasiment tout seul, alors que je n’avais pas du tout réussi pour mon aînée. Le retour à la maison a aussi été très serein. Nous parlions à Marjolaine comme je vous parlerais, lui expliquant que nous rentrions dans un lieu connu d’elle, avec sa sœur. Pas de nuit à pleurer, pas de panique non plus. On pourrait dire « magique » ! Et puis un événement familial en lien avec ma maman est venu perturber cette arrivée et a eut indubitablement une emprise sur le lien que j’avais mis en place avec mon bébé. Face à cet événement, la Santé Humaniste© m’a été, et m’est encore, d’un grand secours. Durant quasiment trois mois, je l’ai eu 24h sur 24, en écharpe et en cododo. Dès que je la posais, elle pleurait sans discontinuer ou presque. Ça m’était très difficile, je ne trouvais absolument pas ma place, c’était trop pour moi. Cela impactait aussi énormément sur mon comportement à la maison. Entre une grande culpabilité et des crises de nerfs régulières, des cris aussi : je me voyais faire mais ne pouvais agir. Une grande fatigue s’est installée. Là aussi, la Santé Humaniste© a fait ses petits miracles grâce à la micronutrition. Marjolaine a également bénéficié de deux séances, spéciales bébé ! Pour la première, on lui a expliqué qu’elle n’avait pas à reproduire le schéma familial transgénérationnel (née avec 3 semaines d’avance et petit gabarit, elle grossissait peu, comme ça avait été le cas pour au moins un bébé né prématuré dans les générations précédentes). Et à la deuxième séance elle a découvert son empreinte gémellaire (je le savais, pour avoir un peu saigné pendant mon premier mois de grossesse). En à peine 3 semaines, son comportement a changé du tout au tout ! Elle dort maintenant seule dans son petit lit que nous lui avions prévu lorsque nous l’attendions, elle mange bien et grossi à son rythme, reste tranquillement sur le tapis d’éveil. C’est un autre bébé ! À tel point qu’au départ, j’étais perdue face à ses changements ! Merci Martine, merci à la pratique de la Santé Humaniste© ! Je suis pleine de gratitude envers cette merveilleuse trouvaille, qui change tout de mon quotidien. Grâce à cet art de vivre (car oui, la Santé Humaniste© n’est pas seulement thérapeutique, elle ouvre à la vie !), je sais d’ores et déjà que je ne revivrais pas une dépression comme j’ai pu en faire une suite à la naissance de ma première fille. Ça me demande du courage d’aller voir et comprendre le pourquoi des choses, la cause de mes « troubles ». En même temps, ça en vaut tellement la peine. Je me surprends à être mère, et heureuse ! Et c’est doux, beau et réparateur.

Martine G.

Coach

« Confrontée à la nécessité de me remémorer ce que je vivais avant, en commençant la rédaction du mémoire en fin de formation, j’ai éprouvé une sensation quasi « vertigineuse », tant cette période, dix-huit mois en arrière, me paraissait lointaine et celle que j’étais, comme étrangère.

Je dirais que j’étais « morcelée », tiraillée, et qu’aujourd’hui j’ai rassemblé les morceaux, j’ai trouvé le chemin de l’unité, de l’harmonie. J’ai intitulé ce travail  » Sur le chemin de la conscience et de l’éveil « , car il s’agit bien du passage d’un état de conscience à un autre, de sortir de l’ego pour être en connexion avec les autres et avec l’univers, et de l’éveil de ce qui était en sommeil.

Le groupe : nous sommes neuf femmes, toutes différentes et toutes uniques, avec des parcours très divers. Dès le premier module, le groupe existe, avec son énergie propre, chacune apportant la richesse de son histoire. C’est magnifique de voir la progression, parfois les transformations, le chemin parcouru par chacune de ces femmes, et c’est un véritable soutien dans mon propre cheminement.

D’une façon générale, les apports de cette formation dépassent largement le cadre d’acquis quantifiables. En effet, plus qu’une formation, il s’agit d’un  » chemin de conscience « , à la rencontre de soi et de la part vivante et aimante en soi, en lien avec les autres et avec l’univers. C’est en nous libérant du mental et de nos mécanismes de survie, mis en place pour nous protéger, que nous parvenons à prendre conscience de notre unité intérieure, de l’énergie qui circule ou qui reste bloquée et de notre infinie capacité à  » créer notre réalité  » et à nous maintenir en bonne santé. C’est en cela que je parle  » d’éveil « , l’éveil à la vie  » vivante « , à l’amour qui fait chanter nos cellules.

Comme il s’agit d’un chemin, le travail oeuvre pas à pas, imperceptiblement, s’intègre au fil des jours, souvent en souterrain et un jour, un voile se lève….C’est comme si la formation n’était pas terminée…

J’ai toujours été sensible à l’énergie des personnes et des lieux et j’ai toujours eu conscience des interactions qui existaient entre notre corps, notre vécu émotionnel, notre mental. La formation m’a permis de le vivre et de l’exprimer et, surtout, de prendre conscience que je pouvais agir sur mon énergie, de même que je pouvais bénéficier de l’énergie qui m’entoure ou dévier les énergies négatives.

Chaque module est une immersion, un temps offert pour s’appartenir entièrement, en dehors des sollicitations extérieures. »

Catherine D.

Infirmière

« Au-delà de cette formation en Santé Humaniste©, ce sont de nouveaux horizons qui se sont ouverts à moi. De petite chenille un peu égarée dans le monde, grâce à l’intégration de ces nouvelles notions et à la perception du monde qui nous entoure, une chrysalide se forma délicatement…

L’un des éléments qui m’a le plus bouleversée lors de cette formation fut cette question d’identité et les prémices de réponses par le référentiel de notre potentiel :  » la reconnaissance ne vient pas de l’extérieur mais de soi… »

Evelyne P.

Naturopathe

« Je n’avais pas imaginé un instant l’ampleur et la justesse du fait de contacter l’être humain dans son ressenti ; je n’avais pas imaginé que le travail sur moi, déjà commencé, allait continuer avec cette formation, qu’il allait nous mettre toutes à nu et nous pousser vers nous-mêmes.

Cette invitation au lâcher prise pour être à l’écoute de son ressenti est pour moi un vrai cadeau.

Apprendre à se positionner, un outil facile et merveilleux, salvateur dans toutes les situations, bien sûr essentiel au thérapeute. Là j’ai vraiment pu, en tant que naturopathe, en mesurer les bienfaits et la justesse, mais aussi dans notre famille ou tout simplement dans la société. Notre positionnement nous aide dans toutes les situations ! »

Danièle P.

« Chaque module fut une expérience extraordinaire, par l’enseignement et le lien qui s’est créé entre les participantes. 

Ce qui m’impressionnait particulièrement pendant les TP c’était l’idée qui avait germé concernant certains de mes blocages et qui s’avéraient être totalement autre chose. Je sentais au plus profond de moi que c’était la solution trouvée pendant la prise de pouls et la prise de conscience, que le mental n’est pas toujours le meilleur conseiller. »

Daniel A.

A l'issue du Cycle 1...

La Santé Humaniste est une rencontre avec les plaisirs d’Etre, de Partager, d’Aimer, d’Accompagner l’expression de tous nos Sens… Le plaisir de Vivre.

Se Reconnaître et s’Accompagner au travers d’une Renaissance est une expérience magnifique.

J’ai pu rencontrer sur ce beau chemin à perte de vue de magnifiques Etoiles de lumière au cœur remplie d’Amour et d’une grandeur d’Âme.  

Tous ces moments, en ateliers, en stages, en formations et en thérapie personnelle, m’ont accompagné et aidé à découvrir toujours plus dans l’avancée de mon Être sous ses différents aspects, physiologique, psychique et spirituel.

Je suis et j’aime être un ambassadeur de cette belle et grande Famille Santé Humaniste.

Merci à la Créatrice Martine SAVES, aux thérapeutes et à toutes les Âmes rencontrées dans cet univers magnifique.

Liens recommandés

Nos recommandations de liens :

Rozenn Perousel

https://www.rozennperousel.fr/

Hypnothérapeute : Hypnose Ericksonienne, Santé Humaniste et Massage Aroma

Véronique Boulen

https://www.veronique-boulen.fr/

Conscience & Transformation

Sandrine Massart

https://www.sandrine-massart.fr/

Sexo-thérapeute : intimité sacrée et sagesse féminine

Ici & Nao

https://www.icietnao.fr/

Sophrologie, Méditation et Santé énergétique

Le fil du yoga

https://www.le-fil-du-yoga-toulouse.com/

Cours et stages de Yoga à Toulouse

Claire Jouannic

https://www.clairejouannic.fr/

Santé humaniste, Numérologie et Massages

Elise Petit

https://www.elisepetit.fr/

Soins, rituels et cérémonies

Isabelle Benito

http://bien-etre-sante-64.fr/

Accompagnement périnatalité et postpartum

Servanne Fleury

https://www.servannefleury.fr/

Accompagnement thérapeutique